Vie professionnelle, vie personnelle : trois erreurs à éviter

Nous voulons tous un bon équilibre entre notre vie professionnelle et personnelle. Mais, nous faisons tous beaucoup d’erreurs qui nous empêchent d’atteindre cet objectif. Si vous êtes dans ce cas, je vous invite à lire ces quelques conseils de bon sens qui, malheureusement, ne sont pas toujours respectés.


La plupart d’entre vous se disent pressés par le temps, principalement des cadres et managers et des parents de jeunes enfants. Cependant, vous n’avez jamais eu autant de temps libre que maintenant, car vous passez de moins en moins de temps à travailler. En effet, les progrès technologiques vous aident à être plus productifs : la fabrication de produits n’a jamais été aussi rapide et vous pouvez communiquer instantanément avec tout le monde, où que vous soyez. Une explication de ce paradoxe est que nos désirs croissent plus vite que le temps gagné cette fois-ci.
Comment mieux équilibrer la vie ? Sur la base de recherches scientifiques et de nombreux entretiens, notamment avec des chefs d’entreprise, des cadres et managers, j’ai observé un certain nombre d’erreurs dont vous devriez vous débarrasser pour mieux concilier vie personnelle et vie professionnelle.

Sacrifier son sommeil pour concilier vie professionnelle et vie personnelle


Afin d’avoir plus de temps, le premier réflexe est de réduire son temps de sommeil. L’adulte moyen dort 6,42 heures par jour de travail, ce qui est inférieur au minimum recommandé de 7 heures pour une bonne récupération. Un cercle vicieux se crée : je dors moins, donc je suis plus fatigué, donc je suis moins productif, donc j’ai moins de temps libre, donc je réduis mon temps de sommeil, etc.
Ce serait une grave erreur de faire du sommeil un concurrent de votre équilibre de vie, il en est l’allié. Ses bienfaits sont bien connus (l’idée que dormir réduirait votre dette de sommeil est un mythe).

Par conséquent, nous devrions faire de l’amélioration de la qualité du sommeil une priorité et nous donner un moyen de faire une sieste dans la journée. Il est essentiel aussi de se donner les meilleurs moyens pour avoir un sommeil de qualité.


Mettre sa vie familiale au second plan

La deuxième réponse est de mettre votre vie familiale de côté pour mieux réussir d’un point de vue professionnel.

Une famille heureuse grâce à une conciliation vie professionnelle, vie personnelle
Famille heureuse

Les réunions en famille ou les diners en amoureux ne doivent pas être organisés, une fois que toutes les tâches de la to do list sont réalisées !

Je connais énormément de personnes qui ont divorcé parce que l’un des deux membres du couple consacrait trop de temps à son travail (le fait de ramener beaucoup d’argent ne peut en aucun cas être une excuse). Il doit être difficile de se dire à 50 ans que l’on n’a pas vu ses enfants grandir.
Aussi, consacrez du temps à vos proches et accordez-vous des moments de plaisir. Rien de tel d’ailleurs pour gagner en efficacité au travail. Une personne équilibrée et heureuse sera toujours bien plus performante qu’une personne déprimée. Ceci est surtout le cas pour les postes dans le management ou dans le domaine commercial. En effet, ces postes nécessitent de l’enthousiasme !


Sacrifier du temps pour concilier vie professionnelle et vie personnelle


Le temps est souvent sacrifié également.

Vous arrêtez de prendre le temps de manger, de prendre soin de vous et notamment de faire du sport. Je le répète fréquemment, mais alors qu’il était Président des États-Unis, Barack Obama réussissait à faire une heure de sport par jour. Alors, pourquoi pas vous ?

Vous réduisez les « heures mortes » de la journée, comme la rêverie. Parfois, vous vous sentez coupable d’être « inactif ». Vous éliminez ces petits rituels utiles, comme faire le bilan de votre journée. Vous arrêtez de lire un quart d’heure avant de vous coucher. Bref, vous niez le besoin de recharger la batterie, et vous passez à côté des petits bonheurs du quotidien.

Si vous continuez dans ce sens, le risque de burn out est réel. Aussi, je vous invite vivement à vous protéger.


Il existe de nombreuses façons d’améliorer son équilibre de vie. Aussi, que vous soyez manager, personnel soignant, salarié de la grande distribution par exemple, laissez-vous du temps pour vous.

Méditer au travail pour gagner en efficacité et parvenir à équilibrer vie professionnelle et vie personnelle
Méditer au travail

Sans en abuser, vous pouvez rêver, mais vous pouvez aussi pratiquer la méditation. C’est ce que nous avions déjà évoqué dans cet article. Grâce à elle, vous serez plus concentré et donc plus efficace. Il s’agit ainsi d’un réel investissement pour mieux travailler. Des séances de méditation peuvent même être organisées par l’employeur.


Pour conclure sur cet article, je tiens à vous répéter qu’il est essentiel de préserver votre santé. J’ai vu de nombreux cadres partir en burn out après avoir sacrifié leur vie personnelle. Et, vous pouvez me croire, ils n’ont eu aucune reconnaissance de la part de leur employeur. Celui-ci est passé rapidement à autre chose.

Je vous invite de ce fait, quel que soit votre emploi, à vous préserver. Pour aller plus loin, n’oubliez pas qu’il faut préserver votre monture 😀

Se préserver ne veut pas dire de tout prendre par-dessus la jambe. Vous devez être sérieux au travail, mais ne perdez pas de vue que la vie est un marathon et non un sprint.

Merci de partager au plus grand nombre et de commenter cet article.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager 😀

3 thoughts on “Vie professionnelle, vie personnelle : trois erreurs à éviter”

  1. Super article sur l’équilibre entre vie pro et vie perso dans lequel je me reconnais également. C’est finalement facile de se laisser déborder par un projet ou par son travail. Et c’est quand on est allé trop loin que le corps se rappelle à nous 😉 Le burn out existe aussi chez les entrepreneurs, naturellement j’ai envie de dire.

  2. Genial cet article ! J ai ete le parfait contre exemple de tout ce qu il ne faut pas faire pendant une partie de ma carrière de salariée car j ai ete sur des postes de direction tres tot. La quarantaine et l entrepreunariat etant passé par là, j ai revu ma copie et s est désormais ma vie pro qui s adapte a mes besoins perso et plus le contraire… mieux vaut tard que jamais 😜

  3. Merci pour cet article, qui souligne de nombreux écueils possibles. Il reste quand même extrêmement difficile de concilier tous les aspects de la vie personnelle et professionnelle, surtout avec des enfants en bas âge.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.