Rapport d’étonnement : comment le réaliser ?

Réaliser un rapport d’étonnement n’est pas forcément courant dans les entreprises. Pourtant, une procédure d’onboarding réussie doit contenir un rapport d’étonnement.

Cela fait d’ailleurs partie des étapes nécessaires pour réussir un recrutement.
Mais, en fait, de quoi parlons-nous exactement ? C’est ce que nous allons voir avant d’aborder les principales questions à poser au nouvel arrivant.

Rapport d'étonnement pour des salariées heureuses
Rapport d’étonnement pour des salariées heureuses

Qu’est-ce qu’un rapport d’étonnement ?

Ce terme revient de plus en plus dans les Directions des Ressources Humaines, mais comment le définir ?

Le rapport d’étonnement est un document écrit qui est rédigé par les nouveaux salariés d’une entreprise, quelques semaines après leur arrivée. Il s’agit d’une demande des DRH dans l’optique d’améliorer l’intégration des employés fraichement recrutés.

Lire la suite

Il a plusieurs niveaux d’utilité :

Rapport d’étonnement : utilité pour le recruteur

Le rapport d’étonnement est avant tout utile pour l’entreprise :

  • Le rapport d’étonnement permet de se remettre en question si les choses ne remontent pas de manière positive (l’analyse doit être honnête, car les nouveaux salariés auront forcément des réponses mesurées, même s’ils sont en difficulté).
  • Il permet de faire évoluer ses pratiques en matière de ressources humaines : le ressenti des personnes est à prendre au sérieux
  • Il permet au nouveau salarié de s’exprimer en toute objectivité, avant d’être imprégné de la culture de l’entreprise
  • Le rapport d’étonnement peut permettre de faire apparaitre de nouvelles idées qui peuvent ainsi apporter de l’innovation au sein de l’entreprise

Rapport d’étonnement : utilité pour le salarié

Le rapport d’étonnement peut aussi avoir son utilité pour le nouveau salarié :

  • Le rapport d’étonnement en forçant le salarié à se poser les bonnes questions peut faciliter son intégration
  • Il valorise aussi le nouvel employé en montrant que son avis est important à prendre en considération

Les principales questions à poser pour réaliser un rapport d’étonnement

Un certain nombre de questions peuvent avoir une réelle utilité pour réussir un rapport d’étonnement.

Comment avez-vous vécu le processus de recrutement ?


Vous avez suivi un processus de recrutement pendant plus d’un mois. Merci de nous donner votre avis sur la durée de ce processus. Cela vous a-t-il semblé trop long ? trop court ?

N’hésitez pas à répondre de la manière la plus sincère qu’il soit.

Pensez-vous que l’onboarding des nouveaux arrivants fonctionne ?


Dans ce cas, nous vous demandons de nous dire si tous les employés vous ont été présentés. Un organigramme vous est-il fourni ? Avez-vous eu l’occasion de visiter tous les locaux et bureaux de l’entreprise ?

Avez-vous bénéficié de la procédure d’accueil relative à la sécurité au travail ?


En lien avec le service prévention, notre service ressources humaines a mis en place une cérémonie d’accueil pour les nouveaux arrivants. Avez-vous profité de cet accueil ?

Pouvez-vous trouver tous les extincteurs, défibrillateurs et issues de secours dans tous les bâtiments ?

Après trois mois dans l’entreprise, vous sentez-vous intégré ?

Pour répondre à cette question, vous devez nous faire part de votre sentiment de manière sincère.
Pensez-vous que tous les collaborateurs de cette structure vous offrent les meilleures conditions pour mener à bien vos missions ?

Avez-vous déjà pris un café ou sorti dîner avec vos collègues ?

Question à laquelle il n’est pas obligatoire de répondre.

La manière de manager dans notre entreprise vous a-t-elle surpris ?

Il s’agit de nous informer sur l’organisation du travail dans votre service. En revanche, il ne s’agit jamais de porter le moindre jugement sur le responsable chargé d’encadrer et de superviser votre travail.


Le style de gestion correspond-il à ce que vous avez décrit lors de l’entretien d’embauche ?

Une question pour éventuellement nous améliorer pendant nos entretiens de recrutement.

Le poste que vous occupez correspond-il à ce que vous imaginiez en postulant ?

Il s’agit pour nous de vérifier que nos annonces sont sincères et que notre manière de présenter les postes pendant les entretiens de recrutement est claire.

Que faudrait-il améliorer pour mieux accueillir les nouveaux employés ?


Même si nous souhaitons vraiment que nos nouvelles recrues soient accueillies dans les meilleures conditions possibles, certains aspects peuvent ne pas être gérés comme il se doit.

J’apprécie donc vos conseils à notre égard, tant au niveau de l’équipement, des sites de travail que de l’accueil en général.

Avez-vous été assez informé sur l’utilisation de nos logiciels internes ?


Comme vous pouvez le voir, nous travaillons sur des logiciels peu populaires. Bien qu’ils soient aussi conviviaux que possible, vous pouvez parfois rencontrer des problèmes. Alors merci pour ces retours sur le secteur des systèmes d’information et des communications qui ont découvert avec vous cet outil de travail.

Vous pensez disposer du matériel nécessaire pour travailler dans des conditions efficaces ?


C’est encore partager vos sentiments avec nous sans porter de jugements de valeur sur les gens. Disposez-vous d’un ordinateur adapté et suffisamment puissant ? Le clavier et la souris sont-ils faciles à utiliser et surtout confortables ? Votre siège de bureau vous offre-t-il une assise de qualité et un confort suffisant pour vous permettre de travailler dans des conditions optimales ?

Ce rapport d’étonnement vous semble-t-il utile ?

Dernière question pour nous permettre éventuellement progresser dans notre approche des nouveaux arrivants dans l’entreprise.


J’en ai terminé avec cet article sur le rapport d’étonnement. J’espère que ces quelques exemples de questions donneront des idées à tous les managers.
Encore une fois, l’onboarding est important pour réussir l’intégration de nouveaux salariés. Ne prenez pas cette procédure à la légère.

Un article à partager avec le plus grand nombre de personnes possibles.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager 😀

4 thoughts on “Rapport d’étonnement : comment le réaliser ?”

  1. Merci pour cet article 😉 Je suis manager commercial depuis de nombreuses années et c’est la première fois que j’entends ce concept. Nous avons des pratiques plus ou moins similaires, mais sans le formaliser de cette manière…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.