You are currently viewing Parler de ses défauts en entretien d’embauche

Parler de ses défauts en entretien d’embauche

La question de savoir de quelle manière parler de ses défauts en entretien d’embauche est primordiale.

Si vous passez prochainement un entretien d’embauche, vous devez vous préparer à répondre à toute une série de questions. Vous pouvez d’ailleurs retrouver certaines d’entre elles dans cet article consacré aux 17 questions les plus fréquentes pour un contrat d’alternance.

N’oubliez jamais que les recruteurs ne font pas forcément preuve de la plus grande des originalités. Aussi, vous pouvez vous anticiper certaines questions. Parmi celles-ci, il y a : “quels sont vos défauts ?”.
Alors, de quelle manière faut-il parler de ses défauts en entretien d’embauche ?

Pourquoi pose-t-on la question des défauts en entretien d’embauche ?

La question des défauts, mais aussi celle des qualités, est posée de manière systématique lors des entretiens de recrutements. Pourquoi cette question est-elle toujours présente ? La question est posée pour ces différentes raisons

  • Pour connaitre les défauts de la personne : le recruteur cherche à savoir à qui il a affaire
  • Pour voir si les défauts du candidat sont compatibles avec le poste qui est proposé : certains traits de caractères ou compétences manquantes peuvent être éliminatoires lors d’un processus de recrutement
  • Pour savoir de quelle manière la personne va se tirer de cette question piège : en fonction du poste, on peut être en droit d’attendre une esquive intelligente

Comment faire de vos défauts une force en entretien de recrutement ?

C’est sur ce troisième point que je souhaite insister. Lorsque la question sur vos défauts vous est posée, vous devez orienter votre réponse autour de plusieurs points. Parler de ses défauts en entretien d’embauche devient donc quelque chose de positif si cela est bien réalisé.

  • Parler de choses qui apparaissent déjà dans votre CV et qui ne vous ont pas éliminé pour l’entretien de recrutement : votre âge, votre manque d’expérience, un diplôme non détenu. De cette manière, vous n’apprendrez rien de négatif à votre sujet tout en étant le plus sincère possible
  • Développer un de vos manques en précisant que vous en êtes conscient et que vous allez devoir le travailler : “je manque de connaissance sur tel ou tel point, mais j’ai déjà commencé à me renseigner, car j’ai bien conscience qu’il s’agit d’une chose essentielle”. De cette manière, vous montrez que vous n’êtes pas une personne passive et que vous mettez tout en œuvre pour réussir.
  • Bien évidemment, ne soyez pas totalement sincère lorsque vous parlez de vos défauts. Ce n’est pas la peine d’insister. Pensez toujours à la parade qui va avec. Ainsi, vous ferez de vos défauts une force qui vous permettra de réussir vos entretiens d’embauche.

Si cet article vous a intéressé, partagez le à plusieurs personnes pour lesquelles il pourra être utile.

Vous pourrez aussi bénéficier de conseils gratuits sur la lettre de motivation si vous téléchargez mon Ebook.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager 😀

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.