Les 7 qualités d’un bon manager

Le management n’est pas un métier facile. Il est important de développer toutes les qualités d’un manager pour réussir. Ne pensez en effet jamais que gérer des équipes peut s’improviser.

Vous avez peut être déjà rencontré des difficultés dans cet exercice. En effet, une réelle pression peut peser chez les managers. Celle-ci n’est pas toujours simple à supporter. Il vous est peut-être arrivé de vous retrouver en difficulté dans la gestion de vos équipes, pour ne pas avoir respecté certaines règles.

Pour vous aider à mieux vous en sortir au quotidien dans cette fonction toujours plus difficile, vous allez devoir développer 7 qualités.

Première des qualités d’un manager : Être à l’écoute des équipes

Un bon manager doit toujours être à l’écoute de ses équipes. Il ne doit en aucun cas rester dans son bureau à traiter ses dossiers. Au contraire, il doit régulièrement être au contact de ses équipes. Les échanges peuvent parfois être informels. Mais ce qui compte, c’est que les échanges existent. Un manager doit pouvoir parler du travail avec ses salariés, mais il doit aussi échanger sur des aspects plus personnels des membres de ses équipes. Ne pensez jamais que les personnels doivent rester à la maison, ce serait trop beau.

Parmi les qualités d’un manager, on pense souvent à l’écoute. Mais, il est essentiel que cette écoute soit une écoute active. En effet, écouter sans entendre, sans prêter attention n’a aucun sens !

Un bon manager doit toujours faire un retour aux craintes, aux inquiétudes des équipes. Il ne faut pas se contenter d’un “j’entends bien”, mais il faut apporter quelque chose. Il est possible de rassurer sur la situation qui n’est pas si grave ; ou il est aussi possible de proposer une solution qui va permettre d’améliorer la situation. Les membres de l’équipe attendent toujours que le “chef” trouve la bonne solution.

De la même manière, si un collaborateur vous parle de ses problèmes personnels, il ne faut jamais oublier de lui demander des nouvelles quelque temps après. Cela permet de montrer que vous êtes une personne attentive. Cela montre aussi que vos rapports vont au-delà de simples rapports professionnels.

Deuxième qualité : Savoir prendre des décisions

Comme disait le Président Jacques Chirac : “un chef doit savoir cheffer”. En effet, parmi les qualités d’un manager, on retrouve la capacité à prendre des décisions. Il n’est pas toujours simple de prendre une décision. Peut-être vous êtes vous déjà retrouvé face à un dilemme. Ceci est tout à fait normal, car prendre une orientation veut simplement dire que l’on ne prend pas l’autre direction. Parfois, en cas d’erreur, les conséquences peuvent être juste négatives ou désastreuses. C’est pour cela que le manager doit être quelqu’un de réfléchi. Mais il ne doit aussi ne pas trop procrastiner et prendre les décisions lorsque celles-ci doivent être prises.

Barack Obama : un chef qui prend des décisions.
Un chef d’État qui prend des décisions

De toute manière, les décisions sont attendues de ses équipes , mais aussi de sa hiérarchie. C’est pourquoi, il ne sert à rien de laisser les problèmes sous le tapis, ils ne se règleront pas tout seul. Et ne perdez jamais de vue, que la pire des situations que vous avez imaginées n’arrive que très rarement. Alors, prenez les choses en mains et prenez les décisions nécessaires que les autres attendent de vous.

Troisième qualité d’un manager : Être force de proposition

Parmi les qualités d’un manager, on peut également parler de la nécessité d’être force de proposition. En effet, lorsque l’on est manager, il faut prendre des initiatives, proposer des nouveautés ou des innovations. Un bon encadrant est toujours force de proposition pour que les choses s’améliorent dans le fonctionnement du service. Mais, il est aussi actif pour proposer de nouveaux produits ou de nouveaux services par exemple.

Je peux vous assurer que dans le monde de l’entreprise, ou de l’administration, un manager qui se contenterait du minimum et qui se reposerait sur ses lauriers, pourrait rapidement se retrouver en danger sur son poste. L’innovation et l’initiative doivent aujourd’hui être au centre des pratiques des managers modernes. Il faut d’ailleurs dans ce cadre toujours faire preuve de résilience.

Quatrième qualité d’un manager : Assumer les erreurs de ses équipes

Lorsque l’on parle des qualités des managers, on ne peut pas passer à côté de la responsabilité. Si un manager doit assumer ses erreurs, il doit aussi être capable d’assumer celle de ses équipes. C’est d’ailleurs souvent de cette manière que l’on différencie un cadre responsable de quelqu’un qui se défile devant ses propres responsabilités. Soyons clair, un salarié sera toujours reconnaissant si vous adoptez ce genre de comportement.

Même si l’erreur ne vient pas de lui de façon directe, le manager doit en supporter la charge. En effet, si un collaborateur fait une erreur, c’est généralement qu’il n’est pas assez formé. Mais, ce peut être aussi parce que le travail n’a pas assez été contrôlé. Lorsque l’on sait qu’un de nos salariés peut connaitre certaines difficultés, il est encore plus nécessaire d’être vigilant dans le contrôle et l’évaluation. 

Il peut s’agir d’une forme de courage de prendre la responsabilité de certaines erreurs que l’on n’a pas commises soi-même. Mais ceci est tout à fait normal. Il faudra juste faire preuve de plus d’attention dans sa mission de manager pour que tout cela ne se reproduise plus. 

Cinquième des qualités d’un manager : Faire progresser ses équipes

Autre qualité d’un manager que nous pouvons aborder dans cet article : faire progresser les membres de ses équipes.

Ce point a d’ailleurs été abordé dans la vidéo que vous trouverez ci-dessous :

Comme un parent, un manager doit donner toujours plus d’autonomie aux salariés avec lesquels il travaille. En effet, un manager n’est pas payé pour faire à la place des membres de son équipe. Si tel était le cas, on le payerait comme eux. Or, ce n’est pas le cas puisque, légitimement, on attend davantage d’un manager. On attend qu’il organise, qu’il supervise, qu’il évalue. Mais on attend aussi qu’il rende les autres meilleurs. En cela, on peut tout à fait le comparer à un entraineur sportif, à un chef d’orchestre ou à un coach. Il doit tellement rendre les salariés meilleurs et autonomes, que l’on va même un jour pouvoir se questionner sur son utilité au quotidien. Lorsque l’on en arrive à se poser cette question, c’est que c’est gagné.

Mais, avant que les équipes ne soient autonomes, le manager devra avoir réalisé un gros travail de formation. Il devra aussi avoir instauré un climat de confiance avec les membres de ses équipes.

Un chef d'orchestre qui fait progresser ses équipes dans l'interprétation
Un chef d’orchestre comme manager

Sixième qualité : savoir garder son calme en toutes circonstances

Vous avez peut être déjà rencontré des situations ou des circonstances où le bateau tangue. Dans ces hypothèses, on doit pouvoir compter sur le manager. Imaginez comme vous pourriez paniquer en avion si le pilote se mettait à hurler pendant des turbulences.

Il en est exactement de même pour un manager. Celui-ci doit être capable de rassurer les équipes. Ce peut être le cas, en cas de dysfonctionnement d’un logiciel ou si le chiffre d’affaires de l’entreprise diminue par exemple. Parfois, rapidement, les salariés peuvent se retrouver en panique. En maintenant le cap de manière sereine, le manager doit montrer aux membres de son  équipe que tout va bien : les difficultés rencontrées font partie de la vie normale d’une entreprise.

Le manager doit aussi rester calme et serein lorsqu’il rencontre des difficultés dans le fonctionnement de l’entreprise ou de l’administration. Tout n’est pas toujours simple, et dans ce cadre, il doit faire preuve de solidarité avec l’équipe de direction. Mais, il doit aussi montrer qu’il comprend les difficultés des personnes qui travaillent avec lui et qu’il va tout faire pour rendre les choses plus simples.

Septième des qualités d’un manager : être modeste

Il ne suffit pas de dire "je suis ton chef", il faut le démontrer !

Septième et dernière des qualités d’un manager : la modestie. Un responsable d’équipe doit toujours montrer que même s’il possède de nombreuses qualités, il ne sait pas tout. En avouant cela, il va par voie de conséquence montrer à ses équipes qu’il a besoin d’elles. 

De plus, il est important d’écouter les avis des salariés avant de prendre une décision. En effet, le manager, qu’il soit expérimenté ou débutant, n’a pas toujours raison dans toutes les situations. Cette idée peut paraitre évidente, mais croyez-moi, j’ai plus souvent rencontré en 25 ans de carrière des managers qui pensent tout savoir que des managers attentifs aux avis des membres des collectifs de travail.

Aussi, faites toujours bien attention à ne pas vous croire plus fort que vous n’êtes. Comme vous pourrez le lire dans cet article, le burn-out touche en très grande majorité les personnes qui encadrent du personnel. En écoutant les autres, en étant modeste, vous prendrez des décisions partagées qui vous éviteront de supporter toute la pression de la situation.


Enfin, et pour conclure, je vous offre un petit bonus : le manager doit être une personne qui gère parfaitement son temps de travail. Dans ce cadre, il devra notamment être efficace dans le déroulement des réunions auxquelles il est amené à participer. Vous pourrez d’ailleurs retrouver dans un autre article les 5 astuces pour être efficace dans ce domaine.

Pour finir, je vous remercie de commenter et de partager au maximum cet article.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager 😀

2 thoughts on “Les 7 qualités d’un bon manager”

  1. Très intéressant ton article ! J’ai appris énormément ! Il est vrai qun patron doit être modeste ,je pense que c’est ce qui est le plus compliqué ! Les burn out touche malheureusement tout le monde dans le milieu de travail !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.