Évitez les erreurs du manager débutant

Vous allez prochainement prendre vos nouvelles fonctions de manager et vous commencez à vous poser pas mal de questions. Vous allez donc devenir un manager débutant. Vous avez peur de ne pas être à la hauteur, de commettre des erreurs irréparables. Ne vous inquiétez pas, je vais vous aider à être efficace dans vos nouvelles missions. En vous expliquant les 5 erreurs à ne pas commettre, vous aurez déjà de bonnes bases pour commencer.

Vous savez, avant de commencer, il faut que vous sachiez que j’ai été dans votre position, il y a une vingtaine d’années. Je peux vous assurer que j’ai réalisé la plupart des erreurs que je recommande aujourd’hui d’éviter. Aussi, ne vous inquiétez pas si vous parfois vous vous trompez, tout peut s’arranger avec une bonne communication. Tout s’arrange aussi lorsque l’on est capable de reconnaitre ses erreurs.

Lorsque j’ai commencé à être Directeur des Ressources Humaines, tout à coup ma tête s’est mise à gonfler, je me suis pris pour le roi du monde. Et comme tous ceux qui pensent tout savoir, j’ai commis des erreurs de management, persuadé que j’étais de toujours avoir raison.
Je vous invite donc à lire cet article et à suivre les conseils que je propose. Cela vous évitera peut-être de commettre les mêmes erreurs que moi et ainsi de gagner du temps. Ce n’est qu’à ce titre que vous vous sentirez bien dans votre nouveau poste de manager (je vous rassure, ces conseils peuvent aussi être suivis par les personnes qui ont déjà de l’expérience).

Première erreur du manager débutant : Penser tout savoir

Le management est une formidable école de la vie. En effet, le fait de travailler avec des êtres humains peut très rapidement nous ramener dans le droit chemin si on ne fait pas les choses comme il faut.

Trop souvent, faute de formation suffisante, les managers qui débutent pensent qu’ils savent tout. C’est d’ailleurs pour cela qu’ils auraient été placés à un poste d’encadrement. Si certains d’entre vous êtes des managers débutants, je suis au regret de vous dire que ce n’est pas vrai : vous ne savez pas tout😭 !

Il est donc important lorsque l’on débute, et même si on a fait une grande école, de faire preuve de la plus grande des modesties qu’il soit. Si tel n’est pas le cas, je peux vous l’annoncer sans hésitation : 

  • vos équipes ne vous apprécieront pas
  • vos équipes ne donneront jamais le maximum pour vous

Aussi, lorsque vous allez arriver dans votre nouvelle équipe, expliquez bien que vous connaissez beaucoup de choses d’un point de vue théorique, mais que vous devez encore beaucoup apprendre. N’oubliez pas de dire que vous comptez sur tous les membres de l’équipe pour réussir. Ainsi, vous donnerez une bonne image de vous et vous valoriserez les membres de votre équipe. Ceci est essentiel pour réussir !

Deuxième erreur : Ne pas écouter les anciens

Les personnes qui sont les plus anciennes dans un service ont toutes quelque chose que vous n’avez pas : l’historique.

Cet historique a une importance que vous ne soupçonnez pas. En effet, tout ce qui s’est passé, les années qui ont précédé, a une incidence sur le présent. Il peut s’agir parfois de relations entre les personnes qui peuvent dater de plusieurs années. Mais, il peut s’agir également d’une incompréhension qui dure depuis longtemps. J’ai connu, au cours de ma carrière, un service paralysé parce que deux membres de l’équipe étaient tombé amoureux au collège 🥰 et que leur histoire s’était mal terminée .

Vous aurez beau sortir de la meilleure école de commerce ; vous pourrez avoir de l’expérience. Si vous n’écoutez pas les plus anciens susceptibles de vous faire part de tout l’historique de l’entreprise, ou de la collectivité, vous allez vous planter !

De plus, au-delà de toutes les petites histoires, les anciens pourront toujours faciliter votre intégration, car ce sont eux qui connaissent les personnes influentes de l’entreprise. Ce sont également eux qui connaissent la manière la plus efficace pour fonctionner et naviguer de la manière la plus pertinente dans l’entreprise.

Troisième erreur : Ne pas se former au management

Tout au long de ma carrière, j’ai eu l’occasion de rencontrer des managers qui n’étaient pas formés au management. Le plus souvent, il s’agit de bons techniciens, mais pas forcément toujours compétences pour organiser et suivre le travail de leurs équipes dans un climat de confiance.

Aussi, je vous invite vivement, en tant que manager débutant, à vous former tout au long de votre carrière au management. Nous sommes en présence d’une mission qui demande beaucoup de technicité. En effet, contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, le management s’apprend. C’est évident, un certain nombre de personnes auront plus de prédispositions, mais néanmoins des techniques doivent s’acquérir. De la même façon, il est essentiel d’avoir les bons savoirs-être. Mais, il est aussi important de faire preuve de bienveillance, de tolérance pour bien comprendre que les membres de votre équipe ne réfléchiront pas de la même manière que vous. Et ce n’est pas pour autant qu’ils auront tort.

Lisez des articles de blog, comme vous le faites actuellement. Mais, n’hésitez pas non plus à lire des livres complets comme celui-ci qui pourront vous donner les meilleurs conseils pour approfondir vos connaissances.

Quatrième erreur du manager débutant : Ne pas accorder assez de temps à ses équipes

Lorsque l’on est à la tête d’une équipe, il faut lui consacrer du temps. En effet, l’encadrement, le conseil ou le suivi de certaines tâches déléguées peur largement occuper la moitié du temps. En effet, si tel n’est pas le cas, les équipes se sentiront abandonnées. Dans ce cas, le risque de démotivation est réel. De plus, en n’accompagnant pas assez les équipes, il peut arriver que le travail rendu soit de moindre qualité faute de conseils avisés.

Aussi, prenez le temps chaque jour de passer du temps avec les membres de votre collectif de travail, ce n’est pas du temps perdu, vous pouvez me croire.

Ne vous laissez pas embarquer par le quotidien et par certaines missions chronophages que vous devez réaliser. Vous aurez toujours le temps de réaliser vos tâches, voire si vos équipes montent en compétence, il deviendra possible de déléguer certaines missions et par là même de valoriser vos équipes.

Cinquième erreur : Ne pas assez déléguer

La délégation est de plus en plus au centre des réflexions lorsque l’on parle de management aujourd’hui. En tant que manager débutant, cela peut vous faire peur. Vous devez absolument vous interdire de prononcer ou de penser la phrase suivante : “Je préfère le faire moi-même, comme cela ça va plus vite”. Comme pour les enfants, cela peut être utile à court terme, mais à long terme cela risque d’être vraiment un problème.
Ne perdez jamais de vue qu’un bon manager est un manager qui parvient à donner de l’autonomie à ses collaborateurs. De plus, ce n’est pas parce que l’on délègue une tâche que l’on va perdre un quelconque pouvoir. Le fait de déléguer ne vous libère pas d’ailleurs de vos responsabilités sur telle ou telle mission. Cela veut juste dire que votre rôle va être différent : vous allez passer de celui qui réalise à celui qui contrôle, qui vérifie la bonne exécution. De cette façon, vous ferez ce que pour quoi vous êtes réellement payé.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager 😀

3 thoughts on “Évitez les erreurs du manager débutant”

  1. L’erreur selon moi la plus critique est de ne pas se remettre en question quant aux différents apprentissage autour du management que l’on peut suivre. Perso je trouve inconcevable qu’un jeune manager ne lise au minimum un livre par mois sur ce sujet. C’est un merveilleux moyen de s’ouvrir les chakra et de poursuivre sa montée en compétence. Merci pour cet article essentiel

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.