Entretiens de recrutement : 10 astuces pour les réussir

Les entretiens de recrutement peuvent faire partie du quotidien de personnes spécialement formées pour cela. C’est notamment le cas des personnes qui travaillent dans les cabinets de recrutement ou les boites d’intérim. Dans les grandes entreprises ou les grosses collectivités territoriales, on peut aussi imaginer qu’il y ait des spécialistes. Mais, lorsque l’on pratique cette mission de manière occasionnelle, les difficultés peuvent se présenter.

Si cela est votre cas, vous pouvez sans doute rencontrer des difficultés et faire des choix qui peuvent se révéler inefficaces.

Vous pratiquez peut-être le recrutement, sans forcément savoir de quelle façon procéder. Si l’instinct peut participer au choix des candidats, il est évident que cela ne peut être suffisant.

Un certain nombre d’éléments doivent être mis en place pour réussir les entretiens de recrutement. Pour vous aider, comme nous l’avons fait pour les réunions dans l’article sur les réunions efficaces, nous allons vous présenter 10 astuces à utiliser de manière systématique.

Pourquoi ce que je vais vous partager est important ?

Les différentes astuces que vous allez pouvoir découvrir sont essentielles; il n’est en effet pas envisageable d’échouer lorsque l’on réalise un entretien de recrutement. Ce n’est bon ni pour la personne que vous avez convoquée, ni pour l’entreprise que vous représentez.

Imaginez que vous décidiez d’embaucher une personne dont les compétences ne sont pas en adéquation avec le poste. Quelles seraient les conséquences à votre avis ? Échec pour la personne et échec pour l’entreprise. Ceci sera d’autant plus préjudiciable si vous êtes en charge du recrutement dans une petite entreprise.

Voyons donc quelles peuvent être les différentes astuces qui vont vous permettre de réussir vos entretiens de recrutement. Je vous invite à toutes les appliquer, car elles ont toutes leur importance.

Première astuce pour réussir ses entretiens de recrutement : travailler le profil de poste avec le manager de proximité

Comme toujours, pour arriver à bon port, il est indispensable de savoir où l’on souhaite aller. Le recrutement ne fait bien évidemment pas exception à ce principe.

Construisez de ce fait une annonce ou une fiche de poste avec le manager de proximité, la personne avec laquelle le candidat recruté va travailler de manière quotidienne. En effet, il ne faut surtout pas que la rédaction des annonces soit uniquement de la compétence des directions des ressources humaines. Les membres de celles-ci ne connaissent pas le détail du métier et les attentes liées au poste en question.

Ce travail préparatoire est absolument indispensable. Il est donc nécessaire de prendre le temps qu’il faut pour la rédaction de l’offre d’emploi. De cette manière, le recruteur met toutes les chances de son côté.

Inscrivez l’ensemble des missions à réaliser. Mais, vous devez aussi définir avec précision les compétences qu’il conviendra de détenir pour la tenue du poste. Enfin, vous pouvez aussi exiger un certain nombre de savoirs-être indissociables du poste.

Seconde astuce pour des entretiens de recrutement réussis : recevoir les bons candidats

Lorsque l’annonce sera parfaitement bien rédigée, il ne restera plus qu’à convoquer pour les entretiens de recrutement les personnes dont le profil semble intéressant. L’idéal pour avoir la quasi-certitude de faire le bon choix consiste à confier les dossiers de candidature à plusieurs personnes différentes. Ainsi, chaque membre du jury pourra retenir les candidatures qui lui apparaissent comme étant les plus proches des attentes.

Je vous invite une fois ces sélections réalisées à ne faire venir lors des entretiens de recrutement que les candidats qui ont été présélectionnés par l’ensemble des membres du jury. De cette manière, il y a peu de chances que des personnes éloignées des attentes ne soient retenues. Cela permettra d’éviter à chacun de perdre son temps. En effet, participer à des entretiens de recrutement est très chronophage. Il est donc important de ne se concentrer que sur les tout meilleurs candidats ayant répondu à l’annonce.

Des CV à selectionner

Troisième astuce : Constituer un bon jury de recrutement

Pour parfaitement bien réussir des entretiens de recrutement, il est important également de constituer un jury de recrutement performant. Pour ce faire, il est essentiel de regrouper des personnes avec des profils totalement différents. Il est possible par exemple de constituer ce jury avec une personne du service des ressources humaines, le responsable de la personne qui sera recrutée et éventuellement un collègue de travail qui pourra juger de la technicité des candidats. Chaque membre du jury devra apporter sa pierre à l’édifice en fonction de ses propres compétences, et de son expérience du recrutement.

Quatrième astuce pour réussir ses entretiens de recrutement : Définir ce que l’on attend du candidat

Pour que les entretiens de recrutement soient un succès, il est essentiel au préalable de bien définir ce que l’on attend du candidat.

 Les différents éléments à retenir peuvent-être les suivants :

  • Niveau de compétence technique
  • Capacité à s’adapter à l’équipe
  • Capacité à prendre des initiatives
  • Connaissance de l’environnement professionnel
  • Potentiel intéressant dans le cadre d’une éventuelle promotion

Tous ces éléments devant bien évidemment être définis au préalable et ainsi être intégrés à la grille d’analyse des candidatures. 

Les éléments doivent aussi être validés au préalable entre tous les membres du jury. Pour être encore plus précis, il est tout à fait possible de mettre des coefficients différents à certains éléments en fonction de leur importance. En effet, il faut être conscient que le candidat parfait ne se trouvera pas forcément et qu’il faudra de manière assez probable sélectionner le candidat le plus proche ou le moins éloigné des attentes.

Cinquième astuce pour réussir ses entretiens d’embauche : préparer les bonnes questions

Si vous souhaitez réussir vos entretiens de recrutement, vous ne devez laisser aucune place à l’improvisation en ce qui concerne les questions que vous allez poser. Il est d’ailleurs important, si vous voulez donner des chances équivalentes à l’ensemble des candidats que vous allez recevoir, de leur poser exactement les mêmes questions. De cette façon, il vous sera beaucoup plus facile de pouvoir comparer les candidatures entre elles. 

Par pitié, évitez les questions du style « quelles sont vos principales qualités et vos principaux défauts ». Ces questions appartiennent au passé et ne vous font pas apparaître comme un recruteur très moderne.

Il est beaucoup plus pertinent, de mettre en place des mises en situation afin de vérifier de quelle façon la personne réagira.  Si vous recrutez un manager, vous pouvez par exemple lui demander de quelle manière gérer un collaborateur qui viendrait travailler en état d’ébriété. De la même manière, si vous recrutez une personne dans le marketing, vous pouvez lui demander quelles seraient les deux premières actions qu’elle mettrait en place pour valoriser tel ou tel produit. Vous voyez que de cette manière, il est beaucoup plus simple de juger des compétences d’une personne en situation de travail.

L’idéal est que chacun des membres du jury prépare ses propres questions en fonction de ses attentes personnelles.  Les questions du directeur de ressources humaines seront certainement plus orientées autour des savoirs-être alors que celles du responsable de service seront beaucoup plus techniques. Encore une fois, préparez vos entretiens de recrutement, c’est essentiel à la réussite de la procédure . 

Sixième astuce pour réussir des entretiens de recrutement : élaborer une grille de sélection

Lorsque l’on travaille sur du recrutement, il est très important de mettre en place sa propre grille de sélection. Toutes les attentes pour le poste devront y être notées avec éventuellement, comme nous l’avons vu plus haut, des coefficients en fonction les éléments.

Cette grille de sélection permettra notamment de comparer avec la plus grande des précisions les différentes candidatures. 

Vous n’avez absolument pas besoin de chercher à créer quelque chose d’extraordinaire, un simple tableau peut suffire. Au-delà de l’analyse des différents critères, je vous invite tout de même à créer une colonne qui sera destinée aux commentaires.  Enfin de grille, vous pourrez également laisser de la place pour faire une analyse définitive de la candidature. C’est à cet endroit-là que vous pourrez noter les suites à donner.  Il pourra s’agir par exemple de noter que la candidature ne peut pas être retenue ou qu’en revanche la personne sera convoquée pour un second entretien.

Septième astuce pour des entretiens de recrutement réussis : laisser parler le candidat

Mon expérience professionnelle m’incite à vous encourager à laisser parler les candidats. Cela peut apparaître comme une évidence , mais je peux vous assurer que très souvent, le temps de parole des membres du jury de recrutement est bien supérieur à celui du candidat. Veillez donc à poser des questions relativement courtes et à laisser la personne s’exprimer de manière totalement libre. 

Un entretien bien mené laisse la parole au candidat entre 70 et 80 pourcents du temps. Ce n’est que de cette façon qu’il vous sera possible de juger de la valeur professionnelle de la personne qui est en face de vous.

Un entretien en présentiel
Entretien en présentiel

Huitième astuce pour réussir ses entretiens de recrutement : analyser l’entretien à chaud 

Autre astuce pour réussir ces entretiens de recrutement, réaliser une analyse à chaud. Cela consiste tout simplement à échanger avec l’ensemble des membres du jury de recrutement sur la façon dont l’entretien vient de se dérouler. 

L’idéal est de réaliser cette analyse à chaud avant de recevoir un autre candidat. Je vous invite de ce fait, lorsque vous organisez une journée ou une demi-journée de recrutement, à réserver des créneaux d’une heure pour chaque candidat, le dernier quart d’heure de celle-ci étant consacrée à l’analyse. 

Vous pourrez d’ailleurs noter un certain nombre d’éléments dans votre grille d’analyse, ce qui pourra compléter les notes que vous avez prises au moment de la présence du candidat.

Neuvième astuce pour réussir des entretiens : analyser l’entretien à froid

Si l’analyse à chaud est importante, elle ne doit pas être la seule. En effet, je vous invite à faire une deuxième analyse le lendemain des entretiens de recrutement. De cette manière, votre cerveau aura un peu décanté et peut-être que votre première analyse se retrouvera modifiée. 

Réaliser une analyse à froid permet parfois d’écarter une candidature qui nous semblait évidente de retenir. Mais à l’inverse, elle peut permettre de récupérer une candidature qui apparemment ne pouvait pas convenir pour le poste. 

Ce n’est donc qu’à l’issue de cette analyse à froid, réalisée par l’ensemble des membres du jury, que la sélection définitive où que la sélection pour un second entretien pourra se faire.

Dixième astuce pour réussir des entretiens de recrutement : organiser un second entretien avec d’autres personnes

La dixième et dernière astuce pour réussir les entretiens de recrutement consiste tout simplement à réaliser un second entretien. Bien évidemment, tous les candidats ne seront pas reçus une nouvelle fois. Ne seront concernés que les personnes qui ont donné la meilleure impression et dont la candidature mérite qu’on revienne dessus. 

Le jury de recrutement ne devra pas être composé des mêmes personnes. Si tel était le cas cela n’aurait pas beaucoup de plus-value. Il est néanmoins important que la personne de la direction des ressources humaines qui a assisté au premier entretien assiste également au second. Cela permettra notamment d’aborder les questions relatives à la rémunération ou à l’organisation du temps de travail. 

L’autre où les autres membres du jury seront les supérieurs hiérarchiques du responsable direct qui a participé au premier entretien. Lorsque les entretiens ont lieu dans une collectivité territoriale, il n’est pas rare qu’un élu soit présent lors du second entretien. De cette manière, cela permet souvent de valider le recrutement définitivement.

Comment aller vous réussir vos prochaines entretiens de recrutement ?

La victoire au bout du processus de recrutement
La victoire au bout du processus de recrutement

Maintenant que vous connaissez toutes les astuces pour organiser des entretiens de recrutement de la meilleure des manières, il ne vous reste plus qu’à vous lancer. La qualité de vos entretiens de recrutement pourra d’ailleurs faire partie de votre marque employeur.

Je vous invite donc dans un premier temps à vous  construire une grille d’analyse qui corresponde à l’offre d’emploi que vous aurez préalablement rédigée. Ces deux documents doivent être liés de manière étroite. Prenez en conséquence tout le temps qu’il est nécessaire pour les construire. Vous verrez qu’au fur et à mesure des recrutements auxquels vous participerez ce travail sera de moins en moins laborieux. Mais vous le ferez avec d’autant plus d’enthousiasme que grâce à eux, vos précédents entretiens de recrutement auront parfaitement été réussis. 

Nous en avons ainsi fini avec cet article qui j’en ai la certitude vous aura appris beaucoup de choses. Il ne vous reste plus qu’à laisser un commentaire et à partager cette mine de connaissances auprès de votre réseau professionnel et personnel. 

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager 😀

2 thoughts on “Entretiens de recrutement : 10 astuces pour les réussir”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.